Accueil   >   Lie-Nielsen   >   Outils à main   >   Rabots   >   Rabots d'établi   >   Rabots d'établi angle faible   >   Riflard à angle faible n° 62

Site officiel de la marque Auriou, de l'entreprise Forge de Saint-Juéry et de Lie-Nielsen en France.

 

Auriou : Outils forgés pour Artistes depuis 1856

© Forge de Saint-Juéry 2018

Riflard à angle faible Lie-Nielsen N° 62

Riflard à angle faible n° 62

Description

Inspiré du Stanley No. 62, cette demi-varlope angle faible est l’un des rabots les plus polyvalents et les plus remarquables de chez Lie-Nielsen. La lame massive est installée "biseau vers le haut" sur le support de fer usiné à 12°, permettant un soutien efficace du tranchant et un angle d'attaque faible. Le réglage précis de la sortie du fer, la plaque de réglage de la lumière et la lame robuste vous permettent de vous attaquer aux travaux les plus difficiles avec la puissance d'une demi-varlope et la finesse d'un rabot à replanir.

  • Longueur totale : 356 mm
  • Largeur lame : 51 mm
  • Épaisseur lame : 4.45 mm
  • Inclinaison lame : 12°
  • Montage lame : biseau vers le haut
  • Corps en fonte
  • Bloc d'arrêt en bronze
  • Masse : 2 kg env.

 

Un "petit truc" : Pour tirer le meilleur de ce rabot, la bonne solution consiste à avoir plusieurs lames affûtées à différents angles pour une grande variété de tâches !

Par exemple :

  • 25° pour travaux en bois de bout
  • 33° pour la finition
  • 38° pour s'attaquer à des bois "difficiles" en minimisant le risque d'arrachage du bois
  • Une lame dentées pour un enlèvement de matière plus agressif avec moins d'effort
  • ... et une lame à 90° pour racler (votre rabot devient rabot racloir)

 

La poignée "hot-dog" (en accessoire optionnel) se fixe sur un côté du rabot et permet un travail plus confortable, notamment en utilisant ce rabot avec une planche à recaler.

 

Vous pouvez télécharger les plans de la planche à recaler pour ce rabot N° 62 ici (actuellement en anglais).

Utilisation

Le rabot à angle faible Lie-Nielsen est basé sur le Stanley N° 62, l'un des 3 rabots angle-faible de grandes dimensions autrefois fabriqués par Stanley. Avec ses presque 356 mm de long, le N° 62 était le plus grand. Il a été produit de 1905 jusqu'en 1942 (D'après John Walter, Antique and Collectible Stanley Tools: Guide to Odentity and Value, Second édition, The Tool Mercant, 1996). Il était souvent désigné comme "le rabot du boucher", ce qui donne une idée de son utilisation. Il dispose d'une lumière ajustable et d'un ample porte fer incliné de 12°. Le 62 est utile dans une très grande variété de tâches, depuis les gros travaux d'ébauche jusqu'au travaux de finition les plus fins. Cette version Lie-Nielsen avec lame de 4,75 mm (3/16") et corps en fonte ductile est excellente et remarquable.

Pour obtenir les meilleures finitions, utilisez une lame extrêmement affûtée et réglée pour coupe très fine (très peu de "profondeur de fer"... la lame dépasse à peine la face inférieure de la semelle). La lumière ne doit pas être ouverte plus que nécessaire pour laisser passer le copeau. Quand vous souhaitez raboter avec plus de débit, augmentez l'ouverture de la lumière et donnez un peu plus de fer (sortez davantage la lame pour une profondeur de passe plus importante). Pour de meilleurs résultats en bois de bout, donnez très peu de fer (sortez très peu la lame et ouvrez très peu la lumière.

 

Géométrie :

La lame repose sur le porte-fer usiné avec un angle de 12° sur le corps. Elle est livrée d'origine avec un biseau de 25°. De fait, l'angle de coupe est de 37°.

 

Affûtage de la lame :

Les lames des rabots d'établi Lie-Nielsen sont prêtes à l'emploi et peuvent travailler dès réception de votre rabot. Un très léger affilage complémentaire augmentera les performances. Un biseau secondaire, jusqu'à 5° de plus, aide à obtenir rapidement un affûtage "rasoir". 

Vous pouvez trouvez des instructions d'affûtage plus détaillées en les téléchargeant ici (actuellement en anglais).

 

Réglage de la lumière :

Tenez l'outil dans une main et desserrez le pommeau (poignée avant) d'environ un quart de tour. Ajustez avec l'excentrique en laiton. Resserrez fermement le pommeau sans trop forcer.

 

Réglage de la lame (fer) :

Le réglage de la lame est simple, direct et sûr. Tenez l'outil dans une main avec votre pouce sur le bloc d'arrêt. Desserrez complètement la vis moletée du bloc d'arrêt puis resserrez-la jusqu'à sentir une petite résistance.

Ajustez alors la profondeur de coupe avec la vis de réglage en acier inoxydable. Regardez la base de l'outil (le dessous de la semelle) depuis l'avant, l’œil à hauteur de l'extrémité avant du rabot. Ce geste s'appelle "Bornoyer". Jugez alors de la profondeur et de l’équerrage de la lame en observant la fine ligne sombre faite par la lame en sortant de la semelle. Lorsque vous avez terminé, serrez la vis moletée du bloc d'arrêt (sans trop). Prenez garde de ben vérifier que la lumière est suffisamment ouverte avant d'avancer la lame afin d'éviter d'endommager le tranchant.

 

Réglage latéral :

Le riflard à angle faible offre volontairement très peu de réglage latéral de la lame. C'est un avantage. Quand vous réglez la lame, le tranchant se mettra directement perpendiculaire à la semelle. Le petit désavantage est que vous devez affûter la lame vraiment d'équerre. Le guide d'affûtage Lie-Nielsen vous aidera beaucoup pour cela. Si vous souhaitez plus de jeu pour le réglage latéral de la lame, il vous reste à en réduire sa largeur en la meulant.

Maintenance

Matériaux:

Le fût est moulé en fonte ductile, un alliage très résistant susceptible d'encaisser nombre de contraintes. Ces pièces subissent un recuit de détente, un procédé qui réduit considérablement les contraintes internes et qui garantit que l'outil ne se déformera pas.

Le bloc d'arrêt est en bronze-manganèse.

Les autres pièces sont en laiton, acier et merisier.

La lame, d'une épaisseur remarquable de 4,75 mm (3/16") est en acier A2 (Selon norme AISI ou, selon norme AFNOR : X 100 Cr Mo V 5 ou, selon Werkstoff No. : 1.2363). Elle reçoit une double trempe cryogénique permettant d'obtenir une dureté de 60-62 HRC. Ce choix de matériaux et ce traitement thermique donnent l'assurance d'un tranchant très fin conservant très longtemps l'affûtage. Après le traitement thermique, la lame est entièrement rectifiée sur la face, le dos et le biseau. Cet état de surface doux et lisse permettra de donner très rapidement une finition "poli-miroir". L'épaisse lame permet une coupe sans broutement.

 

Maintenance :

Les semelles et côtés des fûts de rabots en fonte sont rectifiées bien plats et d'équerre, rodés à une tolérance de 0,04 mm (0.0015"). Selon l'utilisation de votre outil, un très léger ponçage avec tu papier abrasif grain 320 (humide ou sec) ou plus fin, sur une surface plane et dure (comme une plaque de verre) maintiendra la semelle dans un état neuf. Les fûts en fonte doivent être légèrement huilés ou cirés pour éviter oxydation et formation de rouille. Nous recommandons l'huile de camélia. C'est une huile végétale, non-toxique, propre, sans odeur qui reste fluide et qui ne tâche pas le bois.

Occasionnellement, l'outil doit être démonté nettoyé et les parties mobiles doivent être huilées.

Le bloc d'arrêt en bronze peut être poli avec un bon produit de nettoyage pour laiton ou laissé se patiner avec le temps et l'usage.

Les manches et pommeaux en merisier sont vernis et ne demandent aucun entretien.

Pour commander :

Riflard à angle faible n° 62 :

Code Forge de Saint-Juéry : L091010 62

Code Lie-Nielsen : 1-62