Accueil   >   L'entreprise   >   Savoir-Faire

Site officiel de la marque Auriou, de l'entreprise Forge de Saint-Juéry et de Lie-Nielsen en France.

 

Auriou : Outils forgés pour Artistes depuis 1856

Savoir-Faire, savoir et... savoir transmettre

Plus de cent-soixante ans d'histoire... ça permet d'acquérir un peu d'expérience.

 

Nous sommes certainement la seule entreprise produisant des râpes piquées-main à fabriquer en interne toutes les étapes (une trentaine) qui nous permettent de transformer une barre d'acier en un outil de coupe unique.

 

Nous maîtrisons, avant tout le procédé de piquage manuel. Mais ça ne suffit pas. Les étapes en amont et en aval doivent aussi être réalisées dans l’objectif que la râpe soit... un excellent outil de coupe. Ainsi, nous ne sommes pas des généralistes du forgeage, meulage, polissage, traitements thermiques, mais nous sommes des spécialistes de chacune des techniques adaptée la fabrication des râpes.

© Forge de Saint-Juéry 2018

 

Nous n'avons jamais fabriqué de râpes à la machine mais nous avons poussé à l’extrême ce que nous ont appris les "anciens".

 

Il serait trop long, ici, de vous expliquer dans le menu détail le procédé de piquage. En revanche il faut savoir qu'étrangement, il s'est développé, s'est transmis et à évolué à travers de nombreuses générations d'Ouvriers, dans le même triple objectif que vous recherchez, souvent inconsciemment dans les outils que vous achetez. Ainsi, un bon outil ou un bon procédé doivent, lorsqu'on travaille à la main, de pouvoir produire :

  • Bien
  • Vite
  • Longtemps

 

BIEN : nous devons fabriquer un outil de qualité comme vous rechercher de faire un excellent travail.

VITE : Evidemment... même un amateur, dans la mesure où il fait BIEN, doit aussi essayer de travailler vite. N'oublions pas que nos anciens étaient payés à la pièce !

LONGTEMPS : Même si on travaille BIEN et VITE, il faut travailler confortablement, sans effort ni fatigue. Sans ça, on ne travaillera pas... LONGTEMPS !

 

Les anciens "faisaient de l'ergonomie" sans le savoir ! Venez nous rendre visite et vous comprendrez que, par exemple, le poste de travail et les gestes du "piqueur de râpes" sont des modèles... d'ergonomie.

 

Bon, tout ça, c’est bien beau, mais il y a un inconvénient : l'apprentissage... long, très long (plusieurs mois), fastidieux... on a envie très souvent d'abandonner (beaucoup abandonnent d'ailleurs). Mais c'est l'étape obligée pour maîtriser le piquage.

 

Pour pouvoir "piquer" des râpes, il faut des ébauches. Nous ne les achetons pas en Inde, Chine ou ailleurs... nous les faisons nous-même ainsi que les rifloirs. De fait nos anciens ont appris la forge. Nous avons ainsi conservé et nous transmettons le procédé de "forge par étirage" que peu d'entreprise ont conservé. Ce procédé est adapté aux petites et moyennes séries, demande d'investissement en outillage... mais est coûteux en main-d’œuvre (et là aussi en apprentissage). En revanche il permet d'obtenir un meilleur "fibrage" de l'acier. C'est ainsi que nos outils de sculpture sur pierre (et sur bois) vous offrent un excellent compromis entre qualité de coupe, tenue de coupe, diminution des vibrations et... confort.

 

Piquage, forge par étirage sont nos deux savoir-faire principaux. Il y en a un autre : la transmission de nos savoir-faire aux plus jeunes. En lisant la présentation de notre équipe, sur une autre page, vous comprendrez !

 

Nous constatons aussi que les savoir concernant l'utilisation et la connaissance de nos outils (qui sont, avant tout les vôtres), disparaissent. Nous pourrions ainsi dire que nous avons un dernier "savoir"... la connaissance et la technologie de tous ces outils... Nous essayons donc de maîtriser un dernier savoir-faire : 



SAVOIR VOUS TRANSMETTRE NOTRE EXPÉRIENCE et la transmettre à nos "apprentis".

 

...c'est aussi tout ça que vous payez en achetant une râpe, un rifloir, un ciseau...